Tout l'immobilier sur le bassin d'Arcachon
Vendre un bien

Pour préparer votre vente immobilière, posez-vous ces 13 questions

vente de maison sur le bassin d'Arcachon

Vous avez un projet de vente immobilière ? Voilà une opération bien plus complexe qu’elle n’en a l’air de prime abord. Voici 13 questions à vous poser avant de vous lancer dans une vente de maison sur le bassin d’Arcachon : les réponses sont autant de clés pour booster vos chances de réussite !

1) Combien de temps pour vendre ?

Ah, l’éternelle question, la première à se poser : combien de temps prendra votre vente de maison sur le bassin d’Arcachon ? Il n’y a pas de délai fixe pour trouver un acheteur. Suivant le marché et la mise en avant plus ou moins efficace de votre propriété, ça peut prendre entre quelques semaines, à plusieurs plusieurs mois, voire… des années (dans ce cas, il y a des problèmes à régler).

Une fois signé un avant-contrat, le délai qui s’ensuit reste toutefois inchangé : deux à trois mois d’attente avant la conclusion de la vente.

2) À combien fixer votre prix de vente ?

Cela va dépendre de l’estimation de valeur de votre bien immobilier. Vous pouvez vous en charger vous-même (avec un eu de recherche et l’aide d’outils en ligne) , mais pour un résultat optimal, nous vous recommandons de consulter un agent immobilier. Son estimation objective et fiable sera d’ailleurs le plus souvent gratuite.

Vous pouvez refuser de suivre les recommandations du professionnel mais ce n’est pas conseillé si vous voulez vendre rapidement et au meilleur prix.

3) De quoi est constitué un dossier de vente ?

Sans un dossier de vente bien rempli, votre vente ne pourra pas être légalement reconnue. Au minimum, il vous faut rassembler : votre titre de propriété, votre dernier avis de taxe foncière, mais surtout, tous les diagnostics immobiliers obligatoires.

4) Comment organiser les visites pour une vente de maison sur le bassin d’Arcachon ?

À vous de voir. Vous pouvez choisir de confier votre vente de maison sur le bassin d’Arcachon à un professionnel. Dans ce cas, vous n’aurez rien à faire. Rien ne vous oblige à assister ni participer à la visite de votre bien. Toutefois, par mesure de précaution, et aussi pour vous faire une idée de vos candidats à l’achat, nous vous le conseillons.

5) Faut-il informer l’acheteur d’un problème d’équipement ou de bâti ?

Pour vendre, il faut être transparent. L’acheteur ne doit rien ignorer, sauf si vous l’ignorez vous-même. Un vice caché peut vous coûter très cher s’il était découvert après la signature définitive. Avant cela dit, il vous incombe de régler la question, avec votre assurance ou par vos propres moyens, dépendant de la gravité du cas.

5) Faut-il évoquer les travaux réalisés auparavant ?

Oui, rassemblez tous les documents attestant des travaux, petits ou gros, qui ont été réalisés dans le logement depuis que vous y vivez. C’est particulièrement vrai si ces travaux ont demandé une autorisation telle qu’un permis de construire, dans ce cas, fournissez une copie.

6) En cas de dégât des eaux, que faire ?

Comme pour un problème d’équipement ou de bâti, il faut réagir dans le cas d’un dégât des eaux, et surtout ne rien dissimuler. Avant la signature de l’avant-contrat, si l’acheteur est au courant et achète en l’état, tant mieux. Si cela se produit après, parlez-en à l’acheteur et contactez votre assurance en parallèle, pour qu’elle arrange le problème.

Après la signature définitive, ce ne sera plus votre problème, SAUF si le dégât des eaux découle d’une négligence manifeste, délibérée ou non, de votre part. Dans ce cas, votre vente de maison sur le bassin d’Arcachon peut être remise en question.

vente de maison sur le bassin d'Arcachon

7) Qu’est-ce qu’une garantie contre les vices cachés ?

La garantie contre les vices cachés protège justement l’acheteur contre les mauvaises surprises liées à un dysfonctionnement ou un dégât dissimulé avant la transaction. À cause de cette garantie, l’acquéreur peut vous contraindre à prendre à votre charge le coût des réparations, ou pire, à annuler la vente. Voilà pourquoi il vaut mieux vous montrer honnête et traiter rapidement les soucis.

8) Le logement doit-il être vendu vide ?

Oui, dans le cas d’une vente traditionnelle. Aucun occupant ni aucun meuble ne doit demeurer dans le logement au moment de la signature du contrat définitif. En revanche, si vous vendez loué ou meublé, ce n’est bien sûr plus pareil.

L’acquéreur peut demander à visiter une ultime fois avant d’emménager, pour s’en assurer.

9) Combien coûte l’intervention d’un agent immobilier ?

Pour son estimation, un agent immobilier la propose gratuitement, à part pour quelques agences spécifiques (renseignez-vous avant). Quant à sa participation, si vous décidez de lui confier votre vente de maison sur le bassin d’Arcachon, il faut savoir que les frais d’agence sont ajoutés à votre prix net vendeur. Si vous parvenez à vendre au prix ad hoc, c’est techniquement l’acheteur qui prend ces honoraires en charge.

10) Combien de temps mettra l’annonce pour être publiée ?

Une fois signé un mandat exclusif avec un agent immobilier, ce dernier se met au travail tout de suite. Avant que votre annonce soit rédigée et massivement diffusée, c’est une question de jours, ou de semaines si votre agent s’applique bien à la tâche, ce qui n’est pas plus mal.

11) Faut-il signer un compromis ou une promesse de vente ?

À vous de voir. Les deux sont presque identiques, à deux exceptions près :

  • Méfiez-vous si vous signez une promesse de vente, car vous donnez votre parole que vous vendrez votre logement à l’acheteur, tandis que lui peut se rétracter. Si vous signez un compromis de vente, l’engagement est réciproque : chacun s’engage par écrit avec l’autre pour terminer cette vente de maison sur le bassin d’Arcachon.
  • La seule autre différence est le dépôt de garantie. Pour un compromis de vente, il correspond à 10 % du prix final. Avec une promesse, le montant est librement fixé.

12) Pouvez-vous acheter votre futur bien avant d’avoir vendu l’actuel ?

Acheter avant de vendre est possible. Il vous suffit de souscrire à un prêt relais auprès d’une banque pour acheter d’avance votre futur bien immobilier. Vous pourrez ensuite rembourser votre emprunt par mensualités, grâce à l’argent de votre vente de maison sur le bassin d’Arcachon.

13) Quelle est la fiscalité d’une vente immobilière ?

Les droits d’enregistrement sont inclus dans les frais de notaire, et donc payés par l’acheteur. Vous n’aurez à régler que la taxe sur la plus-value immobilière, si vous vendez votre résidence principale.

Vous êtes prêt à vous lancer dans votre vente de maison sur le bassin d’Arcachon.

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Enregistrer
+1
Tweetez